Aja Naomi King, enceinte après deux fausses couches

Temps de lecture éstimé: 2 minutes
Aja Naomi King, enceinte après deux fausses couches
Aja Naomi King - Credit: Randy Shropshire/Getty

Elle l’a annoncé le 12 mars sur son compte Instagram: Aja Naomi King est enceinte de son premier enfant! C’est dans un long post que l’actrice a décidé de partage son bonheur et le parcours éprouvant qui l’a précédé.

 

Un “rainbow baby” très désiré

En effet, l’interprète de Michaela Pratt dans How to get away with Murder a précédemment vécu deux fausses couches. A 36 ans, elle est enfin à nouveau enceinte.

Elle confie ainsi que, bien qu’elle ait abordé cette grossesse inquiète, elle peut maintenant affirmer que son bébé va bien.

Dans son post, Aja Naomi King qualifie avec tendresse son enfant à naître de “little rainbow baby” (bébé arc-en-ciel).

Probablement en référence à ce joli phénomène que l’on observe après la pluie.

 

Voici le post Instagram de l’annonce de sa grossesse et sa traduction

 

 

Je ne sais pas comment exprimer la plénitude de notre immense joie d’accueillir un bébé dans notre famille. Toutefois, je tiens également à dire que ce beau voyage n’a pas été dépourvu de chagrin.
Voici mon magnifique petit bébé arc-en-ciel.

J’ai été si profondément ému par les femmes qui ont ouvertement partagé leurs fausses couches. Cela m’a apporté du réconfort à des instants incroyablement douloureux de savoir que je n’étais pas seule. Le fait de comprendre que cette expérience est courante, horrible mais très courante.

J’ai subi deux fausses couches et même maintenant, essayer de décrire ce que j’ai ressenti avec des mots est tout simplement absurde pour moi parce que je n’aurai jamais assez de mots pour cela.

Au début, je n’étais pas sûr de vouloir partager mon expérience car j’avais l’impression que tant d’autres personnes avaient vécu des expériences bien pires que moi, mais j’ai réalisé que je ne pouvais pas traiter la douleur comme un sport olympique, comme si c’était une compétition dans laquelle ceux qui ont les pires histoires gagnent le droit d’en parler. Quelle que soit la taille de celle-ci dans votre esprit, la douleur est une douleur et une perte est une perte, quel qu’en soit le degré. Et une fois qu’elle vous touche, elle reste avec vous pour toujours.

Et je ne mentirai pas, il a été difficile de ne pas porter ma peur avec moi tout au long de cette grossesse. Croire que c’est réel et que ce bébé ira bien. Que ce beau cadeau ne me sera pas retiré. Mais j’essaie de ne pas ignorer les faits, et les faits sont que je suis en bonne santé et mon bébé est en bonne santé, mon bébé grandit et maintenant donne des coups de pied et me rappelle constamment sa présence, très réelle en moi.

Je veux juste dire que si vous avez traversé ou traversez cela, vous n’avez pas à en supporter seule le poids. Et pour certains (je n’essaierai pas de parler au nom de tout le monde) cela peut être libérateur.

Alors je prends ce morceau de liberté et j’espère que pour quelqu’un d’autre cela leur permettra de se sentir un peu moins seuls.

Je vous envoie de l’amour, toujours.

Partagez cet article!

WhatsApp
Facebook
Twitter
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Belle femme noire

Pour recevoir la newsletter avec les derniers articles, conseils et sujets populaires,

ABONNE-TOI

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur ce lien.

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez la Politique de confidentialité.