Nicki Minaj, se met à dos la communauté LGBT en interprétant l’Hymne de la coupe du monde

Temps de lecture éstimé: 2 minutes
Nicki Minaj, se met à dos la communauté LGBT en interprétant l'Hymne de la coupe du monde
Images: Instagram
Noël sur Amazon

Depuis 2 jours, la rappeuse Nicki Minaj subit la colère de nombreux fans pour avoir teasé le prochain hymne de la Coupe du monde de football 2022.

En effet, lundi 14 novembre, la star a publié sur son compte Instagram une photo montrant 3 paires de crampons. Sur ceux-ci, les noms des trois artistes Nicki Minaj, Maluma et Myriam Fares et trois numéros qui semblent constituer une date.

La photo laisserait donc sous-entendre qu’un featuring entre Nicki Minaj, Maluma et yriam Fares pourrait être l’hymne de la coupe du monde 2022 prévue au Qatar.

Il a depuis été confirmé que le titre sortirait le 18 novembre prochain. Celui-ci s’intitule Tukoh Taka.

Recommandations Amazon

La réaction ne s’est pas faite attendre. Beaucoup ont qualifié Nicki Minaj d’hypocrite, étant donné qu’elle a toute une fanbase queer qui ne peut pas se rendre en toute sécurité au Qatar pour regarder la Coupe du monde en raison des lois anti-LGBTQ+ du pays.

Traduction:

Salut @nickiminaj, je ne sais pas si tu es au courant, mais tes fans LGBTQ + du qatar sont en danger et tu finances et défends leurs opinions dégoûtantes.

Le Qatar a été élu comme l’un des pires endroits au monde pour être gay. l’homosexualité est illégale et passible d’emprisonnement

Nicki Minaj n’a pas répondu aux critiques.

 

Une polémique qui va bien au delà de Nicki Minaj

La pop star Dua Lipa a, quant à elle, récemment mis fin aux rumeurs selon lesquelles elle se produirait à la Coupe du monde en écrivant:

Il y a actuellement beaucoup de spéculations sur le fait que je me produirai lors de la cérémonie d’ouverture de la coupe du monde au Qatar. Je ne me produirai pas et je n’ai jamais été impliquée dans aucune négociation pour me produire.

J’encouragerai l’Angleterre de loin et j’ai hâte de me rendre au Qatar lorsque le pays aura rempli tous les engagements en matière de droits de l’homme qu’il a pris lorsqu’il a obtenu le droit d’accueillir la Coupe du monde. Bisous, Dua x

La Coupe du Monde de la FIFA commence le dimanche 20 novembre, malgré le boycott du tournoi par de nombreux fans en raison du record du Qatar en matière de restriction des droits LGBTQ+.

En vertu du Code pénal de 2004 du Qatar, les personnes homosexuelles peuvent être, si elles sont reconnues coupables, emprisonnées jusqu’à sept ans pour avoir eu des relations sexuelles, et celles-ci sont passibles de la peine de mort en vertu de la charia.

L’ambassadeur du Qatar au Royaume-Uni a déclaré que les fans LGBTQ+ visitant le pays pourraient “se tenir la main”. Cependant, il a précisé qu’ils devraient être prudents concernant les “démonstrations publiques d’affection”.

Partagez cet article!

WhatsApp
Facebook
Twitter
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Belle femme noire

Pour recevoir la newsletter avec les derniers articles, conseils et sujets populaires,

ABONNE-TOI

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur ce lien.