Le beurre de karité: pire ennemi de mes cheveux

Temps de lecture éstimé: 4 minutes
Le beurre de karité: pire ennemi de mes cheveux
Source photo: AdobeStock-127900993 | Luisapuccini

Si vous avez la peau noire (et plus de 10 ans), vous avez forcément déjà entendu vanter les bienfaits du beurre de karité.

Seulement voilà… celui-ci n’a pas forcément les mêmes effets pour tout le monde. Il est donc important d’être attentive aux effets que cela produit sur vous.

Je vais vous raconter mon expérience avec le beurre de karité. Mais avant cela, quelques rappels.

 

Bien choisir son beurre de karité

Le beurre de karité pur, fabriqué à partir des noix de l’arbre de karité africain, contient des vitamines A, E et F. Il contient également de grandes quantités d’un écran solaire naturel appelé acide cinnamique.

Par ailleurs, pur, il est à environ 15% insaponifiable, contre environ 0,5 à 2% pour les autres huiles végétales. La part insaponifiable est celle qui ne peut pas se transformer en savon et conserve donc ses propriétés.

Les beurres de karité de couleur blanche et brillants ont tendance à être très raffinés. Ils ne contiennent donc pas la même quantité de nutriments que le beurre pur non raffiné, plutôt beige.

  • Il doit être d’un blanc cassé ivoire (s’il est blanc brillant, il est susceptible d’être traité), beige ou de couleur jaunâtre. Les couleurs varient en raison du pays d’origine.
  • La texture ne doit pas être dure. La teneur en vitamine E du beurre de karité pur et non raffiné offre une qualité ferme mais souple.
  • Le beurre de karité pur fond rapidement et facilement dans les mains lorsqu’elles sont frottées. De plus, il pénètre facilement à la surface de la peau. En revanche, le beurre de karité hautement raffiné a tendance à être plus difficile à émulsionner et finit par être plus gras.

 

Mauvaise expérience avec le beurre de karité

Beaucoup de gens utilisent le beurre de karité au quotidien parce qu’ils considèrent que ses bienfaits sur la peau et les cheveux sont une vérité générale. Et de ce fait, ils continuent à l’utiliser, même lorsqu’ils ne voient aucune amélioration, ou pire, lorsqu’ils voient une dégradation.

Persuadés que le problème vient de leur peau ou de leurs cheveux, ils s’acharnent à utiliser du beurre de karité tous les jours.

Mais ce n’est pas comme cela qu’il faut réfléchir. Si un produit ne vous va pas ou ne procure aucun effet à moyen/ long-terme, il faut en changer. Point.

J’ai vécu l’expérience avec le beurre de karité, sur mes cheveux. Le beurre utilisé était pur, non raffiné et provenait d’une source fiable.

J’utilisais celui-ci après un shampoing, après la crème hydratante, pour sceller l’hydratation (cheveux 4c lissés, non défrisés).

Et bien en l’espace d’un mois et demie, je suis passée d’une chevelure bien pleine arrivant en bas des épaules, à une espèce de queue de rat qui pouvait tenir dans un élastique de diamètre 1cm. Et il s’agissait bien de casse, et non d’une chute de cheveux.

Mais les discours sur le beurre de karité étant tellement puissants, je n’étais pas certaine qu’il était le coupable.

J’ai donc joyeusement renouvelé l’expérience environ 2 ans plus tard, avoir avoir récupéré mes cheveux… pour le même résultat.

Désespoir…

Cette fois-ci, pas de doute, le beurre de karité ne va pas à mes cheveux… J’ai donc switché pour l’huile de coco, et attendu encore 2 ans pour récupérer une chevelure digne de ce nom.

Notez les huiles “sèches” (coco, argan, jojoba) peuvent parfois réussir la ou les huiles plus grasses (karité, ricin, olive) échouent. Si vous avez les cheveux fins, évitez les huiles qui chargent trop votre cheveu.

 

Le beurre de karité pour la peau sèche

Pour la peau, même combat. Si vous avez tendance à avoir la peau sèche, vous pourriez être tenté de l’hydrater avec du beurre de karité. Et celui-ci convient très bien à une majorité de gens, d’où son succès.

Toutefois, certains considèrent la souplesse après application comme suffisante pour juger qu’un beurre ou une huile leur va.

Si c’est votre seul critère, alors autant utiliser de la vaseline, ou même de la margarine! Votre peau, ne sera pas sèche après l’application, c’est certain!

Cela ne veut pas dire qu’elle est hydratée, mais simplement qu’elle est huilée.

Ce qu’il faut vérifier, c’est:

  • l’effet à 24h: votre peau semble-t-elle toujours hydratée ou est-elle redevenue toute blanche et sèche après la douche?
  • l’effet au bout d’une semaine: si vous en mettez jusqu’aux pieds, leur peau reste-t-elle souple et sans callosité si vous oubliez d’appliquer de la crème un jour?
  • si vous avez de l’eczéma, a-t-il tendance à diminuer ou à rester, voire s’empirer

Car c’est ce que doit faire un bon hydratant.

Certains sont tellement habitués à avoir la peau blanche de sécheresse tous les jours après la douche, qu’ils pensent que c’est normal tant qu’ils n’ont pas mis de crème.

Et bien non, un bon hydratant doit soigner et réparer votre peau de façon à ce qu’elle devienne de plus en plus lisse et hydratée, et qu’elle le reste.

 

Restons prudents

Il n’est pas question ici de juger le beurre de karité comme un mauvais produit.

Vous trouverez d’ailleurs très peu d’articles sur internet qui n’en vante pas les mérites, et à juste titre. Rappelons qu’il est très efficace pour une majorité de personne. Notamment sur les brûlures, au passage.

Mais si vous êtes dans le cas où vous ne comprenez pas pourquoi l’état de vos cheveux ou de votre peau empire, testez autre chose. Ne passez pas 1 mois à voir leur état se dégrader sans remettre en question le produit utilisé.

Et cela vaut pour tous les produits!

Et vous, le beurre de karité, bonne ou mauvaise expérience?

Partagez cet article!

WhatsApp
Facebook
Twitter
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Belle femme noire

Pour recevoir la newsletter avec les derniers articles, conseils et sujets populaires,

ABONNE-TOI

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur ce lien.

On aimerait savoir...

Parmi les rubriques ci-dessous, laquelle t’intéresse le plus?