Khamaré (Racines de vetiver)

Temps de lecture éstimé: 2 minutes
Le Khamaré: Utilisations, bienfaits et dangers
@etsy.com
Noël sur Amazon

Connaissez-vous le khamaré ? Originaire d’Inde, le vétiver a été introduit dans de nombreux pays tropicaux. Vous pouvez le retrouver également sous les noms “racines de vétiver”, “gongoli”, ou encore “khus” en Inde. En Afrique, où elles ont rapidement été introduites, on le retrouve également sous le nom de “sodhoré” ou “cepp”.

Le khamaré, une plante médicinale

On le trouve principalement en Chine, au Brésil, à Madagascar et au Guatemala. Cependant, l’Indonésie et Haïti sont les principaux producteurs. En Afrique, on la retrouve notamment au Sénégal et au Cameroun. Le khamaré indien et le khamaré africain sont toutefois deux espèces différentes avec des propriétés distinctes.

Cette plante grasse ressemble à de l’herbe sauvage et peut mesurer jusqu’à deux mètres. Ses racines jaunes, blanches ou brunes peuvent descendre jusqu’à cinq mètres sous terre et sont utilisées en traitement thérapeutique.

Le khamaré a toujours été apprécié et utilisé pour ses propriétés aromatiques, notamment dans les pays orientaux.

Traditionnellement utilisée en médecine ayurvédique pour ses nombreuses propriétés thérapeutiques, son huile est reconnue pour ses propriétés apaisantes, antidépressives, cicatrisantes et sédatives.

Recommandations Amazon

 

Le khamaré en aromathérapie

On obtient de l’huile de khamaré à partir de la distillation de la racine de la plante. Son huile essentielle se définit comme une huile complète car elle contient de nombreuses vertus mais aussi pour sa composition.

Il faut en moyenne 1000kg de racines séchées pour obtenir 10 à 15kg d’huile essentielle, ce qui en fait une huile précieuse.

Utilisée en aromathérapie, l’huile de khamaré possède des propriétés qui procurent à la fois calme, sérénité et force. Elle est utilisée pour l’ancrage et l’assurance, car il nous permettrait de vivre l’instant présent avec détermination.

Les Indiens l’ont surnommée “l’huile de la tranquillité”.

 

Usages

Certains prennent du vétiver pour les problèmes nerveux et circulatoires et pour les douleurs à l’estomac.

On l’applique parfois directement sur la peau pour soulager le stress, ainsi que pour les traumatismes émotionnels et les chocs, les poux et en tant que répulsif pour insectes. Il est également utilisé pour l’arthrite, les piqûres et les brûlures.

Le khamaré est parfois inhalé en aromathérapie pour la nervosité, l’insomnie et les douleurs articulaires et musculaires.

Dans la fabrication, il est également utilisé comme aromatisant dans les boissons alcoolisées.

On utilise aussi fréquemment le vétiver en parfumerie pour son odeur boisée et agréable.

 

Khamaré et fertilité

Les racines de vétiver sont considérées dans certains pays africains comme un aphrodisiaque et un booster de fertilité. Elles seraient un véritable “allié” de la femme.

Elles sont ainsi conseillées pour:

  • Protéger la flore et d’améliorer la glaire vaginale
  • Soigner les infections urinaires
  • Favoriser l’écoulement du sang, apaiser les maux de ventre ou encore réduire les ballonnements lors des règles
  • Purifier le corps en nettoyant les impuretés du ventre

Attention toutefois: non seulement aucune étude médicale ne permet d’appuyer ces propriétés, mais l’utilisation du khamaré pourrait en plus s’avérer dangereuse.

En effet, si en Afrique on l’utilise pour booster la fertilité, en Inde, certaines femmes l’utilisent pour provoquer un avortement naturel.

La variété indienne est en effet réputée pour déclencher les règles ou terminer une grossesse non désirée. Le khamaré y est ainsi déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes. Ceci serait du à la présence de l’agent β-Eudesmol dans la composition du khamaré.

De la même façon, il existe peu d’études sur le sujet. En voici une toutefois (en anglais).

Le mieux dans le doute est toujours de consulter son médecin.

 

Utilisation

Le khamaré peut être utilisé en infusion, en huile essentielle ou en encens pour profiter de sa bonne odeur.

Partagez cet article!

WhatsApp
Facebook
Twitter
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Belle femme noire

Pour recevoir la newsletter avec les derniers articles, conseils et sujets populaires,

ABONNE-TOI

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur ce lien.