Nep Nep

Temps de lecture éstimé: 3 minutes
Le Nep nep: Utilisations, bienfaits et dangers
Image: astuces-tata-bine.com
Noël sur Amazon

Le Nep nep est le fruit de l’Acacia nilotica, un arbre de taille moyenne que l’on trouve dans les régions sèches d’Afrique,  d’Inde, d’Australie et d’autres régions. Il est utilisé dans la médecine traditionnelle africaine et dans la médecine ayurvédique, en Inde.

 

Les usages du nep nep dans le monde

L’écorce, les racines, les feuilles et la sève sont les parties les plus couramment utilisées pour la guérison. Des études sont par ailleurs menées sur les nombreux avantages potentiels pour la santé du nep nep, confirmant de nombreuses utilisations traditionnelles.


Recommandations Amazon

La médecine ayurvédique utilise toutes les parties de la plante, y compris les gousses et les fleurs.

Le nep nep y est utilisé pour réduire la fièvre et stopper les saignements excessifs.

La recherche sur les animaux semble confirmer son usage traditionnel ayurvédique contre les vers parasites.

En Afrique, et notamment au Sénégal, il traite également les maladies de la peau, la toux et les dents cariées. Certains l’utilisent pour traiter le diabète, et plus largement tous les types d’infections.

On utilise les feuilles, les gousses et les écorces pour soigner les maux de dents, les diarrhées, et les infections urinaires.

On prête également au nep nep des propriétés afrodisiaques et de soin pour la toilette intime de la femme.

En Inde, on utilise le nep nep comme traitement contre la leucorrhée. On pense que de nombreuses affections caractérisées par un excès de mucus peuvent être soulagées grâce à son utilisation. Comme en Afrique, on considère que le nep nep peut également être efficace comme traitement de la gonorrhée et pour les infections des voies urinaires.

 

Les propriétés médicinales du nep nep

Le tanin de l’écorce de l’acacia nilotica agit comme un astringent. Il raffermit et tonifie les tissus, ce qui le rend utile pour traiter l’excès de mucus ainsi que les tissus enflés et enflammés.

Ses extraits ont été analysés pour leurs propriétés antioxydantes. Bien que les systèmes médicaux traditionnels n’utilisent pas ce concept, l’enfermement des radicaux libres peut aider à expliquer certains des avantages de la plante. Ses propriétés antifongiques (efficacité contre les champignons), en particulier les infections à levures, est également à l’étude.

D’autres recherches prometteuses montrent que ses propriétés antivirales pourraient être efficaces contre le virus de l’hépatite C.

Des recherches sont également menées pour déterminer son potentiel en tant que traitement du diabète.

 

Partagez cet article!

WhatsApp
Facebook
Twitter
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Belle femme noire

Pour recevoir la newsletter avec les derniers articles, conseils et sujets populaires,

ABONNE-TOI

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur ce lien.