L’alopécie (perte de cheveux) chez la femme noire, causes et traitements

Temps de lecture éstimé: 3 minutes
L'alopécie (perte de cheveux) chez la femme noire, causes et traitements
Source image: Adobestock 268420133 | Andrey Popov

Près de 50% des femmes noires souffrent d’une forme ou d’une autre de perte de cheveux. Cependant, peu de médecins sont familiers avec le cheveu afro, laissant de nombreuses femmes faire le tri par elles-mêmes de conseils, parfois inutiles, voire nuisibles.

Quels sont les signes d’une perte de cheveux

Si certains signes sont évidents, d’autres demandent d’être un peu plus observatrice.

On pense évidemment à la quantité de cheveux retrouvée dans le peigne ou la brosse au coiffage. Cependant, il faut bien distinguer la casse et la chute de cheveux. En effet, ces deux conditions peuvent avoir des causes différentes.

Lorsqu’il s’agit d’une chute de cheveux, vous constaterez que la longueur complète du cheveu tombe, et que le bulbe est visible à son extrémité.

Il est bien évidemment possible de cumuler casse et perte de cheveux.

D’autres signes visibles sur une durée plus longue:

  • votre chignon est de plus en plus fin
  • lors du shampoing, vous ressentez au passage de votre main que vos cheveux sont moins fournis / moins lourds
  • votre cuir chevelu est de plus en plus visible au niveau des tempes
  • votre baignoire se bouche plus vite
  • vous retrouvez beaucoup plus de cheveux sur vos vêtements ou sur le sol
  • lors du passage de votre main dans vos cheveux, vous en perdez chaque jour plus d’une trentaine

 

Peut on prévenir la perte de cheveux?

Malheureusement, certains types de perte de cheveux sont génétiques et très peu de choses peuvent être faites pour les prévenir. La pelade est un exemple d’alopécie dont le facteur génétique est important, celle-ci peut intervenir soudainement sans que l’on puisse nécessairement identifier un déclencheur.

Toutefois, d’autres types de perte de cheveux peuvent être provoquées par le stress ou une mauvaise alimentation. Faites de votre mieux pour avoir une alimentation équilibrée et trouvez des moyens de prendre soin de votre santé mentale. Une hydratation correcte (environ 1,5L / jour) est également très importante.

Pour une santé capillaire optimale, tenez à jour vos bilans de santé. L’anémie, de faibles niveaux de vitamine D et des hormones thyroïdiennes anormales peuvent tous affecter la santé de vos cheveux.

Une simple prise de sang de votre médecin traitant peut déterminer si ces conditions contribuent à votre perte de cheveux.

Les femmes noires en particulier sont souvent sujettes à un type de perte de cheveux appelé alopécie de traction, qui est causée par la chaleur, les produits chimiques et les coiffures trop serrées qui tirent à la racine des cheveux, notamment certaines tresses, dreadlocks, extensions et tissages.

 

Comment éviter l’alopécie de traction?

Pour protéger vos cheveux de l’alopécie de traction et prévenir d’autres dommages :

  • Si vous avez des tresses, un tissage ou des extensions de cheveux ne les gardez pas plus de 2 mois.
  • Demandez à votre coiffeur de ne pas trop serrer vos tresses ou des dreadlocks.
  • Si vous vous défrisez ou teignez les cheveux, assurez-vous que ces traitements sont appliqués par un professionnel. Notez toutefois que les traitements chimiques sont à éviter complètement si possible.
  • Minimisez (ou évitez complètement) le coiffage à la chaleur. Cela comprend les sèche-cheveux, les fers à lisser / à friser. Ceux-ci dévitalisent les cheveux et peuvent entraîner une perte de cheveux importante.

 

Que peut-on faire en cas de chute de cheveux?

Si vous constatez un début de chute de cheveux, avant que cela ne soit critique, posez-vous plusieurs questions:

Cette chute de cheveux correspond-t-elle a un changement dans vos habitudes alimentaires, un régime par exemple? Avez-vous vécu un évènement ou une période stressante dernièrement? Avez-vous appliqué un produit particulier sur votre cuir chevelu?

Très souvent, une soudaine chute de cheveux peut-être attribuée à une carence (en vitamines, en fer, etc…). Si vous vous soumettez à un régime draconien, vous pourriez ne pas avoir à chercher beaucoup plus loin…

La perte de cheveux peut également très souvent être attribuée à un déséquilibre hormonal. Un traitement (contraception, fertilité, ou autre), ou d’autres facteurs peuvent avoir déclenché celui-ci.

Si vous ne trouvez pas la cause de votre chute de cheveux, le mieux à faire est de consulter un dermatologue.

Il n’existe pas de produit miracle pour faire repousser les cheveux sur les tempes. La perte de cheveux est un symptôme d’autre chose – qu’il s’agisse de stress, d’un déséquilibre hormonal, d’une carence ou d’une maladie auto-immune.

Certains médicaments, si la cause est bien identifiée, peuvent restaurer le bulbe et provoquer la repousse.

 

Ne pas culpabiliser

Au cours de la dernière décennie, de plus en plus de dermatologues se sont spécialisées dans ce domaine, mettant un point d’honneur à découvrir les différentes raisons pour lesquelles les femmes noires perdent leurs cheveux.

Et ils découvrent que le style de vie et les choix capillaires ne représentent qu’une part légère dans les causes.

Dans tous les cas, si vous perdez vous cheveux, vous ne devez en aucun cas avoir honte ou vous sentir gênée.

Même si vous avez l’impression d’avoir provoqué vous même votre chute de cheveux, ne restez pas avec vos complexes à penser que vous n’avez pas le droit de demander de l’aide. Il est peut-être possible d’apporter une solution à votre problème.

Partagez cet article!

WhatsApp
Facebook
Twitter
Email

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Belle femme noire

Pour recevoir la newsletter avec les derniers articles, conseils et sujets populaires,

ABONNE-TOI

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur ce lien.

On aimerait savoir...

Parmi les rubriques ci-dessous, laquelle t’intéresse le plus?